France Relance : la transition écologique

Contenu

Annonce des lauréats de l’appel à projets normand "aires protégées"

 

Dans le cadre du plan de relance, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Normandie (DREAL) a lancé le 1er février dernier un appel à projets dédié aux aires protégées. Une aire protégée désigne tout type d’espace dédié à la protection de la nature.
Cet appel à projets porte sur des travaux de restauration de la fonctionnalité et de la résilience des écosystèmes ou conduisant à une meilleure gestion des sites, sur des travaux visant à l’amélioration de l’accès au public ou bien encore sur des actions d’accompagnement vers des pratiques plus durables d’agroécologie.

Des projets ont été présentés dans les 5 départements normands.

Le comité de sélection, composé de représentants de la DREAL Normandie, des directions départementales des territoires et de la mer (DDT(M)) de Normandie, des services du conseil régional, de la direction régionale de l’Office français de la biodiversité (OFB) en Normandie, des agences de l’eau Loire-Bretagne et Seine-Normandie, s’est réuni le 19 avril 2021 pour étudier les différents projets déposés. Le 26 avril dernier, Bérangère Abba, secrétaire d’État en charge de la Biodiversité, a annoncé les noms des lauréats.

Les lauréats de l’appel à projets « aires protégées » sont pour le Calvados :
- le Conservatoire des espaces naturels de Normandie : restauration de pelouses acidiphiles et calcicoles sur la carrière de Sassy (14).

Le montant total des travaux qui vont être engagés, dans le cadre de l’appel à projets « aires protégées », s’élève à 1,57 M€ dont 1,37 M€ seront financés par le plan de relance.
Les résultats d’un second appel à projets lancé également par la DREAL Normandie et portant sur la restauration écologique sur le territoire normand sont attendus pour la mi-mai.
L’enveloppe prévue pour cette opération s’élève à 1 M€.
Dans le domaine de l’eau et la biodiversité, seront également financés dans le cadre du plan de relance des projets identifiés sur le territoire normand par les agences de l’eau Seine-Normandie et Loire-Bretagne, par l’Office français de la biodiversité et par le conservatoire du littoral.