Carnaval étudiant 2018

Contenu

Bilan de la 21e édition du Carnaval étudiant de Caen

 

Le 29 mars 2018, 23 000 personnes ont participé au carnaval étudiant de Caen contre 30 000 en 2017.

 

Pour assurer la sécurisation et l’encadrement de cet événement, près de 900 personnels issus de nombreux services (police nationale, gendarmerie nationale, police municipale, militaires de la mission Sentinelle, police ferroviaire, douanes, police aux frontières et sécurité privée, SDIS, SAMU, centres hospitaliers, ARS,
et associations agréées de sécurité civile (SNSM, UNASS, ADPC, CFS,UMPS, ADRASEC, Croix Rouge) ont été mobilisés sous l’autorité du Préfet, ainsi qu’une centaine d’agents de la ville de Caen.

Afin d’anticiper un nombre significatif d’interventions sanitaires, d’importants moyens de secours avaient été préalablement engagés ce qui a permis d’éviter l’engorgement des différents services d’urgence de Caen.

Cinq points de rassemblement des victimes placés sur le parcours du carnaval, assurés par des bénévoles issus d’associations de secouristes, appuyés par des sapeurs-pompiers et des urgentistes du SAMU 14 ont pris en charge 385 personnes (contre 420 en 2017) principalement pour des alcoolémies excessives et de la
petite traumatologie.
Parmi ces 385 victimes, 105 ont été ensuite du être admises temporairement au sein
d’un des services d’urgence de Caen, contre 114 en 2017.
Les services de l’État déplorent l’alcoolisation massive de certains étudiants ainsi que leur comportement à risque qui les mettent en danger ainsi que celles et ceux qui se portent à leur secours. Cette attitude ne fait pas honneur à un événement qui se veut être avant tout festif et convivial.

Les forces de l’ordre ont procédé à 9 interpellations (contre 12 en 2017) principalement pour des faits de vol, de rixes et d’agressions.
Dans le cadre du dispositif mis en place par les militaires de la Gendarmerie Nationale, plusieurs centaines de véhicules ont été contrôlés permettant de relever 25 infractions et délits (pour détention de stupéfiants, conduite sous l’emprise d’un état alcoolique ou de stupéfiants) entraînant le retrait de 9 permis de conduire (contre 11 en 2017).
Le Préfet du Calvados remercie l’ensemble des services de l’État ainsi que ceux de la Ville de Caen mobilisés à l’occasion de ce carnaval. Leur engagement a permis à cet événement de se dérouler dans de bonnes conditions de sécurité et dans une ambiance festive.