Actions de lutte et de prévention contre les violences faites aux femmes

Contenu

Campagnes nationales

 

Tour de France de l’Égalité

Le Premier Ministre et la Secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène SCHIAPPA, ont lancé un « Tour de France de l’Égalité » qui s’est déroulé d’octobre 2017 à mars 2018.

L’ambition de ce Tour de France de l’Égalité a été de donner l’opportunité à chaque citoyen et citoyenne de s’exprimer sur la manière dont elle/il appréhende la question de l’égalité femmes-hommes et sur ce qu’elle/il attend des pouvoirs publics pour la faire progresser.

Le Tour de France de l’Égalité dans le Calvados s’est notamment concrétisé par des ateliers thématiques portant sur : la création d’entreprise, la parentalité, l’insertion sociale et professionnelle des femmes et le sexisme dans l’espace public.

En savoir plus : Dossier de presse (format pdf - 570.1 ko - 24/07/2019)

Site du Tour de France de l’Égalité

Campagne "Ne rien laisser passer"

Le 25 novembre 2018, à l’occasion de la Journée internationale dédiée à l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, a fait appel à 5 animateurs télé engagés pour participer à une campagne télévisuelle visant à dénoncer toutes les formes de violences sexistes et sexuelles subies par les femmes.

En savoir plus : Ne rien laisser passer

Plan contre les violences conjugales : "réagir peut tout changer"

1. Grande campagne TV en direction des témoins
2. Objectif 100% de réponses au 3919 : l’État finance 3 postes supplémentaires d’écoutantes via une subvention supplémentaire de 120 000 euros pour le numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. Objectif : aucun appel sans réponse.
3. Lancement en octobre de la plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles
4. Engagement des premiers Contrats Locaux Contre les Violences dispositif de partage d’alertes entre professionnels de la justice, de la police, de la santé et les travailleurs sociaux, autour des Préfets et en partenariat avec les deux grandes associations de défense des femmes : le CNIDFF et la FNSF pour intervenir « avant qu’il ne soit trop tard ».
5. Mise en place d’une plateforme de géolocalisation des places d’hébergement d’urgence accessible aux professionnels

Vidéo : "Réagir peut tout changer"

En savoir plus : Plan inédit du gouvernement contre les violences conjugales

Campagne "Stop aux violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur"
























Les violences sexistes et sexuelles en France