Vétérans, anciens résistants, acteurs et témoins du Débarquement en Normandie

Contenu

Capitaine David MYLCHREEST : mémoire d’un vétéran britannique sur la Bataille de Normandie

 

Né en 1924 en Angleterre, David MYLCHREEST, vétéran de la 43e Wessex Division a participé aux principaux combats de la Bataille de Normandie.

La côte 112, le mont Pinçon et Montormel…

En 1941, il est étudiant lorsqu’il se porte volontaire pour intégrer l’armée. Trop jeune, il est envoyé pendant deux ans dans un bataillon pour suivre une formation militaire à Exeter. Engagé en 1943, il part dans un camp d’entraînement pendant six mois. Début 1944, il est nommé second lieutenant.

Le 12 juin 1944, en remplacement des officiers britanniques décédés, il débarque sur la plage d’Arromanches. Ses premiers contacts avec l’armée allemande ont lieu à Maltot, au sud de Caen. Les 9 et 10 juillet 1944, il participe à la prise de la côte 112. Pendant cette bataille, son régiment perd plus de 500 hommes (tués ou blessés).

Entre le 1er et 7 août 1944, il poursuit les combats dans le bocage et prend le Mont Pinçon. Les 12 et 13 août 1944, il arrive dans la poche de Falaise-Chambois. Après ces terribles combats, il gagne Moulins-la-Marche et L’Aigle (Orne) et enfin l’Eure.

À la demande de Montgomery, sa division forte de 23 000 véhicules entreprend une marche forcée vers Vernon (Eure) afin de reconstruire un pont sur la Seine. Ainsi, le 25 août 1944, il est le premier à mettre le pied sur l’autre rive du fleuve.

Du 14 au 23 septembre 1944, sa division continue sa route vers la Belgique. Blessé à Elst (Pays-Bas), il est rapatrié en Angleterre.

 

Une passion pour les chevaux

Après la guerre, il reste dans l’armée et sert en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Il est présent en Israël, le jour de la proclamation de son indépendance.

En 1953, il quitte l’armée et entame une carrière dans le monde équin. Depuis 1974, il réside définitivement en France d’abord dans le Calvados en qualité de directeur de haras, et depuis 1991 dans l’Eure.

Le 12 décembre dernier, dans le cadre du projet « Les 70 voix de la Liberté », il a témoigné de son expérience des combats auprès des élèves de la section européenne du lycée Louis Lyard à Falaise.

Décorations

Médaille de la Libération
Médaille d’or française du Mérite de l’UNC Française
Étoile du combattant britannique 1939-1945
Étoile du combattant britannique des combats France-Allemagne de 1939 à 1945
Médaille d’engagé dans l’Armée britannique
Médaille du combattant britannique de la victoire britannique sur le régime allemand nazi jusqu’à Berlin
Médaille générale de service du combattant britannique


Born in 1924 in England, David Mylchreest, veteran of the 43rd Wessex Division took part in the major battles of the Battle of Normandy.

The Coast 112, Mount Pinçon and Montormel …

In 1941, he was a student when he volunteered to join the army. As he was too young, David was sent for two years in a battalion for military training in Exeter. Enlisted in 1943, he went to a training camp for six months. Early 1944, he was made second lieutenant.

On June 12, 1944, his team replaced dead British officers and landed on the beach of Arromanches. His first contact with the German army held at Maltot, south of Caen. July 9 and 10, 1944, he participated in the capture of the Coast 112. During this battle, his regiment lost over 500 men (killed or wounded).

Between August 1 and 7, 1944, David continued fighting in the bocage and took Mount Pinçon. On August 12 and 13, 1944, they arrived in the Falaise-Chambois Pocket. After these terrible fights, They went to Moulins-la-Marche and L’Aigle (Orne) and finally the Eure.

At the request of Montgomery, his division began a forced march to Vernon (Eure) with 23,000 vehicles to rebuild a bridge over the Seine. Thus, on August 25, 1944, he was the first to set foot on the other side of the river.

From September 14 to 23, 1944, the division continued the route to Belgium. Wounded in Elst (Netherlands), David was repatriated to England.

A passion for horses

After the war, he stayed in the army and served in Europe, North Africa and the Middle East. He is in Israel the day of the proclamation of its independence.

In 1953, he left the army and began a career in the equine world. Since 1974 he permanently resides in France, first in the Calvados as Director stud, and since 1991 in the Eure.

On the last December 12, with the project “The 70 Voices of Freedom”, he talked about his combat experience with students of the European section of the Louis Lyard Highschool of Falaise.

Medals
Medal of Liberation
French Golden Medal of the UNC Merit
1939-1945 British Star
France-Germany 1939-1945 British Star
Médaille d’engagé dans l’Armée britannique
Médaille du combattant britannique de la victoire britannique sur le régime allemand nazi jusqu’à Berlin
Médaille générale de service du combattant britannique