Contenu

Comment se protéger des vols sur chantier ?

 

Conseils pour prévenir les actes de délinquance

 

Comment se protéger des vols sur chantier ?

Une organisation du chantier adaptée aux risques 

Ce qu’il faut faire sur tous les chantiers…

  • Désigner une personne en charge des mesures de sûreté,
  • Délimiter clairement la zone du chantier,
  • Limiter et contrôler les principales voies d’accès,
  • Éviter de laisser les outils et matériels inutilisés à la vue des passants,
  • Éviter d’approvisionner les chantiers trop longtemps à l’avance et les veilles de fête et de week-end.
  • Prévoir des zones de stockage spécifiques pour les matériaux et équipements et des zones de parcage des engins le plus loin possible des zones facilement accessibles depuis la rue,
  • En fin de journée, il faut ranger ! L’ordre contribue à faire obstacle à la criminalité,
  • Hors période d’activité, retirer les outils et matériels de valeur du chantier ou les ranger dans des espaces sécurisés (locaux, containers fermés à clés…).

Pour les chantiers sensibles  

  • Signaler le chantier au correspondant sûreté de votre fédération départementale. Cela permettra d’informer la police nationale ou la gendarmerie nationale de l’existence de votre chantier et si besoin d’organiser une visite par un référent sûreté, policier ou gendarme. Ce dernier pourra vous conseiller sur le choix des mesures de prévention et de protection à mettre en place. Si nécessaire, il sollicitera la prise en compte de ce chantier par les patrouilles de police ou de gendarmerie,
  • Prévoir une vidéoprotection et une transmission vers une société de télésurveillance associée à une société de sécurité privée (gardiennage),
  • Prévoir dans les cas encore plus difficiles, un contrôle d’accès sur le chantier et la présence de personnels de sécurité privée, en particulier pendant les périodes d’inactivité.

Les mesures de protection recommandées 

À prévoir sur tous les chantiers

  • Chaque fois que possible une clôture non complètement opaque,
  • Un barriérage fermé avec chaîne et cadenas,
  • Un éclairage général du chantier la nuit déclenché par un détecteur de présence.

Pour les chantiers plus difficiles

  • Prévoir une détection d’intrusion associée à une alarme par téléphone, SMS ou mieux une transmission de l’alerte vers une société de télésurveillance, en vue de déclencher une intervention humaine rapide,
  • Prévoir des rondes et des interventions sur alarme assurées par une société de sécurité privée (gardiennage),
  • Prévoir des systèmes antivol et de géolocalisation sur les matériels sensibles.