Contenu

Cueillette et consommation de champignons dans le Calvados

 

Temps humide, températures encore assez douces, l’automne est la saison des champignons par excellence ! Voici quelques conseils pour une cueillette raisonnée et respectueuse, mais aussi des recommandations pour une cueillette en toute sécurité !

 

RÉGLEMENTATION

La cueillette des champignons est réglementée par des arrêtés préfectoraux reconductibles chaque année.

Ces arrêtés précisent que : (>> L’arrêté préfectoral<<)

  • la cueillette est limitée à un panier de 5 litres par personne et par jour
  • la cueillette est tolérée tous les jours de 8 h le matin jusqu’au coucher du soleil, sauf les mardis et jeudis
  • la cueillette de champignons sauvages dans un but pédagogique et/ou scientifique est soumise à autorisation de l’ONF
  • le ramassage à des fins commerciales est interdit sans autorisation expresse de l’ONF désignant les espèces, les jours et les lieux précis de collecte
  • l’arrachage et la destruction des champignons, ainsi que l’utilisation d’outils scarificateurs sont interdits. Seuls l’utilisation de couteaux ou engins coupants est autorisée
  • la cueillette doit se faire dans le respect des autres utilisateurs de la forêt

Et pour des raisons de sécurité :

  • la cueillette est interdite lorsqu’une chasse est en cours sur le secteur concerné et à proximité immédiate
  • l’accès aux parcelles en cours de travaux ou d’exploitation forestière est interdit.

La charte du ramasseur de champignons :
Elle fait le rappel des arrêtés préfectoraux et donne des consignes pour une cueillette respectueuse de ce patrimoine : (Plus d’informations sur le site de l’ONF Seine-Nord)
Cliquez sur l’image pour afficher la charte


Risques d’intoxication liés à la consommation de champignons

Site de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
Chaque année, on déplore en France un millier d’intoxications dues à des champignons. Les conséquences sur la santé peuvent être graves voire mortelles.

En raison de ce pic d’intoxications et du nombre élevé de cas graves associés, la Direction Générale de la Santé (DGS) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) renouvellent leurs recommandations à respecter impérativement :

  • En priorité et en cas de doute, il est indispensable de faire identifier, sa récolte par un spécialiste(pharmaciens, mycologues des associations ou sociétés savantes de mycologie) avant toute consommation ; certaines intoxications pouvant s’avérer mortelles.
  • Photographier sa cueillette avant cuisson permet au centre antipoison d’identifier le champignon, en cas d’intoxication.

RECOMMANDATIONS :

  • De ne ramasser que les champignons que vous connaissez parfaitement : certains champignons vénéneux hautement toxiques ressemblent beaucoup aux espèces comestibles
  • Au moindre doute sur l’état ou l’identification d’un des champignons récoltés, de ne pas consommer la récolte avant de l’avoir fait contrôler par un spécialiste en la matière. Les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie de votre région peuvent être consultés
  • De cueillir uniquement les spécimens en bon état et de prélever la totalité du champignon (pied et chapeau), afin d’en permettre l’identification
  • De ne pas cueillir les champignons près de sites potentiellement pollués (bords de routes, aires industrielles, décharges)
  • De bien séparer par espèce les champignons récoltés pour éviter le mélange de morceaux de champignons vénéneux avec des champignons comestibles * De déposer les champignons séparément, dans une caisse ou un carton, mais jamais dans un sac plastique qui accélère le pourrissement
  • De vous laver les mains après la récolte
  • De conserver les champignons à part et dans de bonnes conditions au réfrigérateur et de les consommer dans les deux jours au maximum après la cueillette
  • De consommer les champignons en quantité raisonnable après une cuisson suffisante et de ne jamais les consommer crus
  • De ne jamais proposer de champignons cueillis à de jeunes enfants