Vétérans, anciens résistants, acteurs et témoins du Débarquement en Normandie

Contenu

CYRIL TASKER

 

A l’instar de nombreux garçons trop jeunes pour rejoindre les forces armées, Cyril Tasker sert chez les Volontaires de la Défense civile pendant les premières années de la guerre. Cyril est né en 1923 dans le Sussex, prés de la ville de Lewes, où il a vécu toute sa vie. Fils d’ouvrier agricole, il quitte l’école à 14 ans et travaille comme pompiste dans un garage où il apprend à conduire.

En 1942, quand Cyril s’engage dans le Royal Army Service Corps, il a déjà deux ans d’expérience comme conducteur de camions. Après une formation de base sur Salisbury Plain à Carlisle, Cyril est envoyé à Belfast, en Irlande du Nord. Sa compagnie transporte des rations aux différentes unités basées dans ce secteur. En août 1943, Cyril retourne à Salisbury avec un collègue de sa compagnie pour intégrer la 716 Company RASC, une unité de planeurs rattachée à la 6e Division aéroportée. Cette unité passe de nombreuses semaines à se former au chargement et déchargement des jeeps et des remorques contenues dans les planeurs. Cet équipement est nécessaire au transport de matériel, nourriture, munitions et carburant jusqu’aux troupes en premières lignes.

Enfin, dans la soirée du 6 juin 1944, Cyril décolle à bord d’un planeur Horsa en route pour la Normandie. La compagnie atterrit à Ranville en pleine bataille. « Nous avons vite creusé autour de la zone d’atterrissage, les tirs étaient effrayants ».

 

Rattachée au 9e Bataillon de Parachutistes, la 716 Company monte son entrepôt de ravitaillement sur les rives de l’Orne. Tout au long de la Bataille de Normandie, la 716 Company continue à accomplir la difficile et dangereuse tâche de ravitailler les troupes de première ligne. Ses compétences d’ouvrier agricole sont constamment utiles à Cyril. « Les vaches n’avaient pas été traites depuis des jours et elles souffraient, alors je suis allé dans les champs et je les ai traites, ce qui les a soulagées et a donné du lait frais à mes camarades ! »

Son unité rentre en Angleterre en septembre 1944, mais Cyril retourne à l’action dans les Ardennes à l’hiver 1944, un des plus froids de l’histoire contemporaine. En mars 1945, la division survole le Rhin dans le cadre de l’opération Varsity. Après les leçons tirées de la défaite de Arnhem en septembre 1944, la décision est prise de faire atterrir la division directement sur sa cible, qui est solidement défendue par des batteries anti-aériennes allemandes. Malgré de lourdes pertes, Cyril s’en sort et continue sa route avec sa division jusqu’à Wismar, sur la côte balte.

Démobilisé en 1947, Cyril épouse Jeanne et retourne travailler comme chauffeur de camions dans l’entreprise qui l’employait avant la guerre. Après quelques années, il revient à ses racines et devient vacher. Il prend sa retraite de fonctionnaire du Sussex County Council à l’âge de 64 ans.

En 1955, les cendres des coquelicots utilisés lors de la cérémonie commémorative dans l’Abbaye de Westminster doivent être dispersées au Cimetière militaire de Ranville par le Maréchal Montgomery. C’est à Cyril que l’on demande de les transporter. C’est son premier voyage en Normandie depuis 1944. Pendant de nombreuses années, Cyril a eu du mal à parler de ses années de guerre. Cependant, depuis qu’il est en retraite, il se rend tous les ans aux commémorations du Jour J, souvent accompagné de l’Association du 9e Bataillon, l’unité qu’il a aidé à approvisionner en 1944.

Cyril Tasker est très connu dans la ville de Lewes. Il occupe une place d’honneur prés du Maire et des dignitaires lors des cérémonies commémorant l’armistice, ce qui est justice pour un homme qui s’est distingué au service de son pays.

« Les vaches n’avaient pas été traites depuis des jours et elles souffraient, alors je suis allé dans les champs et je les ai traites, ce qui les a soulagées et a donné du lait frais à mes camarades ! »

Télécharger sa fiche portrait (format pdf - 239.7 ko - 18/04/2019)


Cyril Tasker, like many boys too young to join the forces, served in the Civil Defence Volunteers during the early years of the war. Cyril was born in Sussex in 1923 near the town of Lewes where he has lived all his life. The son of a farm worker, he left school at 14 years of age and worked as a petrol pump attendant at a garage where he also learnt to drive.

When Cyril enlisted in the Royal Army Service Corps in 1942 he already had two years experience as a lorry driver. After basic training on Salisbury Plain and at Carlisle, Cyril was sent to Belfast in Northern Ireland. His RASC Company transported rations to the various units in the area. In August 1943 Cyril, along with a colleague from the company, returned to Salisbury Plain to join 716 Company RASC, a glider borne unit attached to the 6th Airborne Division. The unit spent many weeks training on how to load and unload the jeeps and trailers from the gliders. This equipment would be needed to transport the supplies, food, ammunition and fuel to the front line troops.

Finally on the evening of June 6th Cyril took off in a Horsa Glider bound for Normandy. The company landed at Ranville in the midst of a battle. “We quickly dug in around the landing zone, it was very frightening”.
716 Company was attached to the 9th Parachute Battalion and set up its supply depot on the banks of the River Orne. During the entire Battle of Normandy 716 Company continued the hard and dangerous work of keeping the various front line units supplied. His talents as a farm worker were constantly in demand. “The cows hadn’t been milked for days and were suffering, I went out into the fields and milked them, relieving the cows and providing my comrades with fresh milk !”

His RASC unit returned to England in September 1944. Cyril was once again in action in the Ardennes in the winter of 1944, one of the coldest in modern history. In March 1945 the division flew across the Rhine into Germany as part of Operation Varsity. After the lessons at Arnhem in September 1944, the decision was taken to land the division directly on the target which was heavily defended by German anti aircraft batteries. Despite heavy losses Cyril survived and continued with the division to Wismar on the Baltic Coast.

On being demobilised in 1947 and now married to his war time sweetheart Jeanne, Cyril returned as a driver to the transport company he worked for before the war. After a few years he returned to his roots and worked as a cowman. Cyril finally retired at 64 working as a clerk for Sussex County Council.

In 1955 the ashes from poppies used at a commemorative service in Westminster Abbey were to be scattered at Ranville War Cemetery by Field Marshal Montgomery, Cyril was asked to carry them, it was to be his first trip to Normandy since 1944. For many years Cyril found it hard to talk about his wartime experiences but since retirement he attends, every year, the D-Day commemorations often accompanying the 9th Battalion Association, the unit he helped to replenish in 1944.

Cyril Tasker is well known in his home town of Lewes. He takes pride of place next to the Mayor and dignitaries during the annual armistice commemorations, which is only fitting for a man who has given so much to the service of his country.

« The cows hadn’t been milked for days and were suffering, I went out into the fields and milked them, relieving the cows and providing my comrades with fresh milk ! »

Download his portrait file (format pdf - 239.7 ko - 18/04/2019)