Prévention des risques et sécurité des biens et des personnes - Sécurité Routière

Contenu

Dispositif de veille hivernale

 

L’hiver est installé, les températures ont baissé… Ponctuellement, par vagues, dans certaines régions ou sur l’ensemble du territoire, le froid s’installe et atteint parfois des températures contre lesquelles les personnes vulnérables, telles que les personnes âgées ou les enfants, doivent se prémunir.

 

Le dispositif de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid s’articule autour de trois éléments :

  • une veille saisonnière couvrant la période du 1er novembre au 31 mars de l’année suivante. Des conditions météorologiques particulières pourront justifier son activation anticipée ou son maintien après le 31 mars ;
  • un mécanisme d’activation opérationnelle en cas de vague de froid s’appuyant sur la vigilance météorologique « grand froid » ;
  • un catalogue de mesures préventives et curatives aux niveaux national et local. Ces mesures sont mises en œuvre de manière adaptée par les autorités et les différents acteurs concernés en fonction de l’impact prévisible ou avéré de la vague de froid. Elles répondent aux besoins sanitaires et sociaux des populations et notamment à celles les plus vulnérables.

En cas d’épisode de grand froid, il faut redoubler de vigilance en se protégeant personnellement et en veillant sur les personnes fragiles (personnes âgées, enfants, personnes précaires ou sans domicile).

Dispositif National Grand froid.

L’hiver est une période propice au développement des maladies infectieuses et à l’apparition d’épidémies virales qui peuvent avoir des conséquences graves pour les personnes fragiles : personnes âgées et personnes en situation de handicap, nourrissons et personnes porteuses de maladies chroniques.
L’Agence régionale de Santé (ARS) Normandie vous rappelle les bons gestes à avoir durant cette période hivernale.