Contenu

Droit de réponse Migrants Ouistreham

 

Dans un reportage en date du 11 janvier 2018 sur la situation migratoire à Ouistreham, la radio Europe 1 interroge un commerçant qui met en cause le travail des forces de l’ordre sur cette commune, en alléguant de manière mensongère d’une prétendue utilisation quotidienne de bombes lacrymogènes. Ces propos ont également été repris par le leader du collectif d’aide aux migrants de Ouistreham (CAMO).