Pratiques agricoles

Contenu

Filière viande

 

Particularité du Calvados, la vache « normande » présente la particularité d’être polyvalente : lait et viande.

 

La viande bovine

En 2010, ce sont en tout 1 231 exploitations qui sont orientées vers le bovin viande (et 319 exploitations vers le bovin lait-viande). Le nombre d’exploitations de cette filière atteignait 2 096 en 2000, soit une baisse de plus de 41 %.

On appelle bovin viande (destinées à la boucherie) : les vaches allaitantes, les vaches de réforme laitière, les vaches de réforme nourrices, les vaches laitières mixtes (la Normande), les veaux de boucherie.

Les races de vaches allaitantes dans le Calvados représentent 33 % des vaches (53 % au niveau national) : 13 % sont des charolaises, 10 % d’autres races pures et 10 % de races croisées.

Particularité du Calvados, la vache « normande », qui présente la particularité d’être polyvalente : lait et viande. Ainsi, 20 % des vaches du département sont des vaches dites « normandes », contre 5 % en France.

Races de vaches en grand format (nouvelle fenêtre)
Races de vaches

Le bovin viande « viande finie bovine » représente dans le Calvados, avec 96 828 têtes en 2010, 21 % des produits, soit le taux le plus faible de la région ( 49 % pour la Manche et 29 % pour l’Orne).

Bovins en grand format (nouvelle fenêtre)
Bovins


Eleveurs en grand format (nouvelle fenêtre)
Eleveurs


Les autres cheptels de la filière viande

Les autres cheptels de la filière viande sont le cheptel porcin s’élevant à 153 500 têtes en 2010, les volailles et le cheptel ovin. La production de ces deux dernières filières reste toutefois très faible.

Pour en savoir plus :
Agreste
DRAAF de Normandie