Contenu

Fortes chaleurs - canicule

 

L’exposition d’une personne à une température extérieure élevée, pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer, est susceptible d’entraîner de graves complications.

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

La canicule et nous, comprendre et agir

 

Quelles sont les personnes à risque ?

Les personnes âgées de plus de 65 ans
Lorsque l’on est âgé, le corps transpire peu et il a donc du mal à se maintenir à 37°C. C’est pourquoi la température du corps peut alors augmenter : on risque le coup de chaleur (hyperthermie – température supérieure à 40°C avec altération de la conscience). Les personnes âgées sont aussi exposées à l’hyponatrémie (baisse du taux de sodium dans le sang) si elles s’hydratent trop.

Les nourrissons et les enfants, notamment les enfants de moins de 4 ans

En ce qui concerne l’enfant, le corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température. Mais, en conséquence, on perd de l’eau et on risque la déshydratation.

Les femmes enceintes sont particulièrement concernées par les gestes de prévention qui sont à suivre avec attention.

Pour en savoir plus http://www.gouvernement.fr/risques/canicule