Contenu

Harcèlement de rue

 

Campagne contre le harcèlement sexuel

Il s’agit d’une vidéo interactive : « Et vous, comment réagiriez-vous si vous étiez dans ce bus ? » 10h52. Julie et Christophe attendent le départ de leur bus. Entre Sarah, bientôt suivie d’un homme. Il l’interpelle. Et vous, comment réagiriez-vous à leur place ?

Plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun - 2015

En 2015, Alain Vidalies, alors secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, et Pascale Boistard, alors secrétaire d’État chargée des Droits des femmes, ont présenté le 9 juillet le « Plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun » du gouvernement.

Télécharger le Plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun (format pdf - 468.5 ko - 25/07/2019)

En savoir plus : ICI

L’Avis du Haut Conseil à l’Égalité relatif au harcèlement sexiste et aux violences sexuelles dans les transports en commun, dit "harcèlement de rue" - 2015

Cet avis définit le phénomène de harcèlement sexiste et des violences sexuelles dans l’espace public, comme étant des manifestations du sexisme qui affectent le droit à la sécurité et limitent l’occupation de l’espace public par les femmes et leurs déplacements en son sein.

Il diagnostique le phénomène du harcèlement sexiste et des violences sexuelles dans les transports
comme massif, violent et aux impacts négatifs importants, en particulier pour les victimes et les témoins. Il constitue une violation des droits humains (liberté de circuler et droit à la sécurité), un frein à l’égal accès aux services publics des transports, et une violence de genre. Ce phénomène touche plus particulièrement les filles et les jeunes femmes.

Les transports en commun constituant un vecteur majeur de liberté pour les femmes - qui en sont davantage utilisatrices que les hommes – l’impact négatif de ce continuum de violences sur leur vie quotidienne est important (sentiment d’insécurité dans l’espace public, freins à la mobilité, injonctions vestimentaires et de comportements, peur d’être jugée sur son apparence, sa sexualité ou sa capacité à plaire aux hommes, etc.), comme sur le vivre ensemble (frein à la sociabilité, renforcement des stéréotypes de sexe, etc.), et le maintien des inégalités et des discriminations entre les femmes et les hommes.

En savoir plus : Avis du HCE relatif au harcèlement de rue (format pdf - 7.2 Mo - 25/07/2019)

Étude : Harcèlement sexiste et sexuel dans et aux abords des transports en commun dans l’agglomération caennaise

En référence au plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun, l’Etat et ses partenaires (collectivités, SNCF, Kéolis Caen, associations) ont lancé un questionnaire-enquête afin de prendre le pouls du phénomène dans l’agglomération caennaise.

En vue de constituer un groupe d’usagères et si vous êtes intéressées par cette démarche participative visant à améliorer la sécurité des femmes dans les transports collectifs/à leurs abords, nous vous remercions de communiquer par mèl vos coordonnées et de motiver brièvement en quelques lignes votre candidature auprès de la personne référente ci-dessous :

marchesusageres@calvados.gouv.fr

Lire l’étude : Etude finale : Harcèlement sexiste et sexuel dans et aux abords des transports en commun (format pdf - 2.3 Mo - 25/07/2019)