Entreprises, économie, emploi, finances publiques

Contenu

Lancement du 26ème concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France"

 

"Tentez l’expérience, trouvez l’excellence"
Devenir Meilleur Ouvrier de France est une aventure humaine. Elle pousse à se dépasser pour tendre à un objectif commun, celui d’intégrer l’excellence professionnelle au coeur de son travail au quotidien.

Être un Meilleur Ouvrier de France, c’est utiliser des savoir-faire séculaires et tout en conservant cette mémoire, innover, être précurseur et imaginer nos métiers de demain pour les transmettre à nouveau, enrichit de cet apport.

S’engager dans le concours “Un des Meilleurs Ouvriers de France”, c’est être porteur d’une identité française forte, c’est devenir un ambassadeur de son métier et transmettre les valeurs d’exigence, de rigueur et de précision.

 


MÉTIERS DE LA RESTAURATION

26e CONCOURS

Le 26e concours “Un des Meilleurs Ouvriers de France” marque un tournant important dans la vie du titre de Meilleur Ouvrier de France. Ce titre correspond à un diplôme de niveau III (bac + 2), pour l’obtenir, il n’y a aucune obligation d’être de nationalité française, il suffit d’avoir 23 ans à la date de clôture des inscriptions.

HISTORIQUE

Contexte de la création du concours “Un des Meilleurs Ouvriers de France”
Né de l’esprit opiniâtre d’un homme, Lucien Klotz (1876-1946), le concours, intitulé à l’origine “Un des Meilleurs Ouvriers de France”, a vu le jour en 1924. Dès 1913, Lucien Klotz avait déjà
initié ce projet. Critique d’art et journaliste, défenseur de la création, il est à l’origine de nombreuses lois sur le droit des artistes et la propriété scientifique.

Son credo  : “redorer le blason du travail manuel et recréer l’émulation et l’engouement pour l’apprentissage des métiers d’art chez les artisans de l’excellence”.

Il a su convaincre ministres, parlementaires et présidents de chambres syndicales de l’utilité d’une Exposition nationale du travail et de l’apprentissage. Il tenait à ce que la France, dans la compétition entre États industrialisés, affirme sa renommée par le biais d’un travail artisanal de qualité supérieure : l’excellence professionnelle française, assortie de valeurs morales, d’amour du métier et de solidarité entre artisans.


MÉTIERS DE L’ALIMENTATION


MÉTIERS
DU BÂTIMENT ET
DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL


MÉTIERS
DE L’HABITATION DU TEXTILE
ET DU CUIR


MÉTIERS
DU BOIS ET DE L’AMEUBLEMENT


MÉTIERS
DES MÉTAUX


MÉTIERS
DE LINDUSTRIE ET MÉTALLURGIE


MÉTIERS
DE LA TERRE ET DU VERRE


MÉTIERS
DU VÉTEMENT


MÉTIERS
DES ACCESSOIRES DE LA MODE ET DE LA BEAUTÉ


MÉTIERS
DE LA BIJOUTERIE


MÉTIERS
DES TECHNIQUES DE PRÉCISION


MÉTIERS
DE LA GRAVURE

MÉTIERS DE LA COMMUNICATION, DU MULTIMÉDIA
ET DE L’AUDIOVISUEL


MÉTIERS
LIÉS A LA MUSIQUE

MÉTIERS DE L’AGRICULTURE
ET DE L’AMÉNAGEMENT
DU PAYSAGE

MÉTIERS
DE L’HOTELLERIE
DU COMMERCE ET DES SERVICES