Contenu

Le contrôle des établissements de restauration collective

 

La restauration collective concerne la restauration scolaire et universitaire, les repas fournis dans le secteur de la santé et du social (restauration hospitalière, maisons de retraite, établissements pénitentiaires) et ceux proposés sur le lieu de travail (restauration d’entreprises et d’administrations).

 

Elle représente 85 % des repas servis et près de 4 milliards de repas.

Ces établissements ont des responsabilités supplémentaires en raison des risques particuliers de TIAC ou d’intoxication liés à la vulnérabilité des consommateurs (maisons de retraites et centres de soins, hôpitaux, écoles).

Les contrôles réalisés par la DDPP
Plus de 30 000 inspections sont réalisées chaque année dans les trois grands secteurs de la restauration collective, dont près de 13 000 en restauration scolaire.

Ces contrôles portent en particulier sur le respect :

  • des bonnes pratiques de préparation des repas (respect des conditions d’hygiène des équipements et des manipulations), de transport et de stockage (notamment respect des températures) 
  • de la chaîne du froid 
  • des recommandations relatives à l’utilisation d’oeufs pasteurisés pour prévenir l’apparition de toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) à salmonelles.