COVID-19 | Dans le Calvados

Contenu

Le Gouvernement renforce les mesures de contrôle sanitaire aux frontières avec le Royaume-Uni

 

Face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron au Royaume-Uni, le Gouvernement fait le choix de réinstaurer des motifs impérieux pour les voyages depuis et vers le Royaume-Uni, et de renforcer l’exigence de tests au départ et à l’arrivée.

Selon les propres termes du Gouvernement britannique, le Royaume-Uni va se confronter à un « raz-de-marée » lié au variant Omicron dans les prochains jours. Ainsi, à compter de ce samedi matin 0 heure, les règles suivantes s’appliqueront pour les déplacements entre le Royaume-Uni et la France :

 
  • Obligation de disposer d’un motif impérieux pour se rendre ou venir du Royaume-Uni, pour les personnes non vaccinées comme les personnes vaccinées. Ces motifs sont indiqués dans la liste en annexe et à l’adresse suivante : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage . Ils ne permettront pas de se déplacer pour raisons touristiques ou professionnelles. Ces motifs impérieux ne s’appliqueront toutefois pas aux ressortissants français ainsi que leur conjoint et leurs enfants qui pourront toujours venir en France.
  • Nécessité pour les personnes vaccinées de présenter au départ un test négatif (PCR ou TAG) de moins de 24h, ce qui équivaut à un alignement avec les règles valant d’ores et déjà pour les personnes non vaccinées.
  • Obligation pour tous les voyageurs en provenance du Royaume-Uni de s’enregistrer, préalablement à leur déplacement, sur une plateforme numérique permettant notamment de renseigner l’adresse de leur séjour en France. Cette plateforme permettra de générer des arrêtés préfectoraux fixant l’obligation d’isolement dans le lieu de leur choix à tous les voyageurs, non vaccinés comme vaccinés. Cette obligation d’isolement pourra être levée à compter de 48h, sous la réserve de pouvoir justifier d’un test (PCR ou TAG) négatif.

Des contrôles seront organisés de façon à garantir la bonne mise en oeuvre de ces mesures.

Le Gouvernement appelle en outre les voyageurs qui avaient prévu de se rendre au Royaume-Uni à reporter leur voyage.

— 

COVID-19 – The Government tightens health control measures at the UK border – Press release issued by the Prime Minister’s Office

In response to the extremely rapid spread of the Omicron variant in the UK, the Government has decided to reintroduce compelling reasons for travel to and from the UK and tighten the requirement for tests on departure and arrival.

In the British Government’s own words, the UK is going to face a “tidal wave” linked to the Omicron variant in the next few days. Consequently, as of this Saturday morning at 00.00, the following rules will apply for travel between the UK and France :

• Both non-vaccinated and vaccinated people will be required to have a compelling reason to travel to or from the UK. These reasons are listed in the annex and at the following address : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage. People will not be permitted to travel as tourists or for professional reasons. These compelling reasons will not, however, apply to French nationals, their spouses or their children, who will still be able to travel to France.

• Vaccinated people will have to present on departure a negative PCR or TAG test less than 24 hours old, which is in line with the rules already applicable to non-vaccinated people.

• Before they travel, anyone coming from the UK will be required to register on a digital platform allowing them, among other things, to state the address for their stay in France. This platform will generate prefectoral orders requiring all non-vaccinated and vaccinated travellers to isolate in their chosen place. This requirement to isolate can be lifted after 48 hours, on condition that a negative PCR or TAG test is proven.

Checks will be organized to ensure these measures are properly implemented.

The Government also calls on people who were planning to travel to the UK to postpone their trips