Remise directe au consommateur : restauration commerciale, métiers de bouche, grandes surfaces

Contenu

Le titre de maître-restaurateur

 

La création du titre de "Maître-Restaurateur" est l’une des applications du contrat de croissance signé en mai 2007 entre le Gouvernement et les principales organisations professionnelles de restaurateurs.

 

L’objectif est de valoriser les meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en reconnaissant leur compétence et leur engagement en faveur de la qualité afin de garantir aux consommateurs la qualité de la prestation qui leur est proposée.

Les restaurateurs pouvant prétendre à ce titre :
Il s’agit d’entreprises de restauration indépendantes ou appartenant à de petits ensembles (maximum trois établissements), garantissant :

  • une cuisine élaborée sur place avec des produits de qualité
  • une équipe de professionnels de la restauration
  • une qualité du service (accueil, service à table, décoration)
  • le respect des réglementations en vigueur en matière d’hygiène et de sécurité.   Consultez le cahier des charges.

La constitution du dossier :
Un audit doit être réalisé par un organisme certificateur déclaré, indépendant de l’Etat.

Les candidats au titre doivent justifier d’une qualification ou d’une expérience professionnelle avérée en restauration.
Vous devez déposer le Dossier de candidature (format pdf - 42.1 ko - 25/01/2013) accompagné des pièces justificatives à la préfecture du lieu de l’établissement exploité.

Après consultation de la DDPP, le Préfet décide d’attribuer le titre de maître-restaurateur.
Au terme de sa durée de validité de 4 ans, vous pouvez demander son renouvellement à la préfecture.
 


Pour en savoir plus