Solidarité

Contenu

Les aides sociales

 

Le Code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre (CPMIVG) précise que l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) gère l’action sociale en faveur de ses ressortissants :

 

Les anciens combattants, les veuves, les pensionnés de guerre, les victimes civiles de guerre et leurs ayants-droit : les pupilles de la Nation, les orphelins de guerre ainsi que les victimes d’actes de terrorisme.

Financée grâce à une subvention de l’Etat et complétée par les fonds issus de la recette de l’Œuvre Nationale du Bleuet de France (58 % des recettes), la solidarité s’exprime à travers différents types d’actions :

  • Une assistance administrative pour un suivi personnalisé de chaque ressortissant : information sur leurs droits, orientation vers les organismes compétents, aide dans leurs différentes démarches.
  • Le financement des frais de reconversion professionnelle pour les anciens militaires des OPEX (opérations extérieures) en école de reconversion professionnelle (ERP) de l’ONAC ou hors écoles de l’ONAC.

Des interventions financières variées :

  • Les secours, disponibles sans délai sous forme de chèques de services, limités à 150 ou 310 € en commission d’urgence, apportent une réponse immédiate à des situations exceptionnelles ou de précarité (achat de nourriture, règlement nuit d’hôtel, règlement en urgence d’une facture EDF/GDF, etc…). Règlement total ou partiel d’une dette directement sur le compte du créancier ou du demandeur de l’aide en cas de menace de saisie-arrêt, de coupure d’énergie ou d’expulsion.
  • Les aides financières mobilisables sous 2 ou 3 mois pour difficultés financières passagères diverses (retard de loyer, facture EDF/GDF, facture d’eau, mutuelle, assurances, entrée en maison de retraite, etc…), ou pour frais médicaux, frais d’obsèques et divers.
  • Les participations aux frais d’aide-ménagère ou de maintien à domicile (portage repas, téléalarme, travaux habitat). Celles-ci sont attribuées mensuellement, semestriellement ou annuellement selon leurs montants.
  • Les colis de douceurs remis en fin d’année aux ressortissants âgés et isolés.
  • Les avances remboursables ou prêts sociaux à taux 0 d’un montant minimum de 600 € et maximum de 1500 € remboursables par mensualités fixes de 50 € sur 30 mois maximum. Une personne se portant caution est demandée hormis pour les titulaires d’une pension militaire d’invalidité, les prélèvements pouvant s’effectuer directement à la source dans ce cas de figure.

Où et comment faire votre demande ?

Selon le motif, la demande doit être effectuée à l’aide des imprimés suivants :

Les demandes doivent être envoyées au service départemental de l’ONACVG de votre lieu de résidence.

Si vous êtes domicilié(e) dans le Calvados, l’adresse est la suivante :
Service départemental de l’ONACVG du Calvados
Quartier Lorge - Rue Neuve Bourg l’Abbé
BP 20528 - 14036 CAEN CEDEX 1

Pour plus de précisions, vous pouvez contact Mme Doris BOILLIN au 02.31.38.47.80 ou sec.sd14@onacvg.fr


Quelques chiffres
-  Les aides sociales en 2011 (format pdf - 14.4 ko - 01/02/2013)
-  Les aides sociales en 2012 (format pdf - 13.6 ko - 01/02/2013)