Contenu

Les épreuves préparatoires de juin 2014, un test grandeur nature

 
Les épreuves préparatoires de juin 2014, un test grandeur nature

Du 23 au 26 juin 2014 ont eu lieu les épreuves préparatoires des Jeux Équestres Mondiaux au stade d’Ornano.

La journée du 25 juin était gratuite et ouverte au grand public.

 

Les épreuves préparatoires

Les épreuves préparatoiresTout comme lors des épreuves préparatoires de 2013 (qui concernaient le Concours Complet, l’Endurance et l’Attelage), ces épreuves ne sont pas une répétition de l’événement mais une mise en situation permettant au Comité d’Organisation d’ajuster ses choix.

Ces journées permettent également aux fédérations nationales de découvrir le site du stade d’Ornano pour la première fois en configuration équestre et d’échanger avec les équipes du Comité d’Organisation pour affiner les préparatifs des dernières semaines.

Sur les 4 journées de compétition, les 23 et 24 juin étaient dédiés au dressage et les 25 et 26 juin au saut d’obstacles. Plusieurs nations ont délégué un cavalier concerné par les Jeux Équestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie, de quoi garantir aussi du beau spectacle sur ces journées  !

De nombreux pays ont été représentés lors de ces 4 journées, entre autres  : l’Australie, le Canada, l’Afrique du Sud, Israël, la Colombie, le Chili, la Palestine, le Japon, la Corée, les États-Unis ou encore le Venezuela, et bien-sûr des cavaliers français et européens.

Le grand public était invité à assister gratuitement à une journée de saut d’obstacles le 25 juin, une session le matin et une l’après midi, où 10 000 personnes étaient attendues. L’occasion aussi de tester les principes d’organisation et les infrastructures, de vérifier les dispositifs d’accueil et de sécurité.

Visite de sécurité du Stade d’Ornano

Visite de sécurité du Stade d'OrnanoLe 20 juin, une commission de sécurité a procédé à la visite du stade d’Ornano afin de vérifier la mise aux normes et la conformité des lieux.

Y participaient le chef du SIDPC (service interministériel de défense et de protection civile), un agent de la DDTM (direction départementale des territoires et de la mer, 3 préventionnistes du SDIS (service interdépartemental d’incendie et de secours), un représentant de la police et le représentant du maire de Caen et un agent de la Ville de Caen, et bien sûr les membres du comité organisateur des Jeux en charge de la sécurité.

Cette visite a permis de constater l’avancée des travaux autour du stade d’Ornano, et de contrôler les points d’eau, les issues de secours, les lieux de stockage de foins.

L’objectif d’une visite d’ERP (établissement recevant du public), est de vérifier la sécurité des infrastructures, de contrôler les installations électriques et la réaction au feu des matériaux et de s’interroger sur le processus d’évacuation complet des publics en cas d’incident.

Les membres experts de la commission sont alors chargés de faire des prescriptions, comme l’installation d’extincteurs supplémentaires, l’ajout de signalisations d’issues de secours, ils font des recommandations, en demandant parfois la suppression ou la remise à neuf d’installations.
A la fin de la commission, les membres qui la composent donnent un avis favorable ou défavorable pour l’ouverture au public du lieux ou en l’occurrence de la manifestation.

Au terme de cette commission du 20 juin, les conditions étaient bien réunies pour permettre aux épreuves préparatoires de se dérouler normalement !