Contenu

Les mesures du plan d’urgence contre le chômage

 

Faisant suite à l’annonce par le Président de la République du plan d’urgence contre le chômage, à l’occasion des vœux aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi, lundi 18 janvier 2016, le Préfet du Calvados a souhaité présenter immédiatement ces mesures aux acteurs économiques du département, afin quelles puissent produire leurs effets au plus vite.

Pour le gouvernement, l’objectif est d’augmenter l’offre et le nombre de formations et faciliter l’embauche des moins qualifiés en 2016.

 

FACILITER LES EMBAUCHES

Il s’agit ici de réduire l’incertitude juridique lors des ruptures de contrats en introduisant un montant plafond, exprimé en mois de salaire, dépendant de la seule ancienneté du salarié. Ce montant s’ajoute aux indemnités légales ou conventionnelles de licenciement qui demeurent inchangées.

RELANCER L’ACTIVITÉ ET L’EMPLOI : soutenir l’Embauche

Le dispositif "Embauche PME" vient renforcer les mesures pour soutenir l’embauche : à partir du 18 janvier et jusqu’au 31 décembre 2016, les PME de moins de 250 salariés, embauchant un salarié à temps plein et rémunéré entre 1 et 1,3 fois le Smic, pourront bénéficier pendant deux ans d’une aide forfaitaire de 2 000 euros par an, soit 4 000 euros au total. Les contrats visés sont les CDI et CDD égaux ou supérieurs à 6 mois.
En quoi consiste ce dispositif ? >> circulaire N° 5838 -EMBAUCHE PME (format pdf - 176.6 ko - 27/01/2016)

DÉVELOPPER DE NOUVELLES CHANCES POUR LES SALARIÉS

  • Former deux fois plus de demandeurs d’emploi en 2016
    Il est urgent que chaque demandeur d’emploi soit en phase avec les compétences nouvelles, que personne ne soit mis à l’écart d’un monde qui évolue. En 2016, le nombre de formations ouvertes aux demandeurs d’emploi en fin de mois sera doublé et porté à un million. Cette mesure permettra de former au total, à l’instar de la situation en Allemagne, 20% de chômeurs
  • Élargir l’offre de formation de l’apprentissage
    • Généraliser la préparation de formations reconnues par un titre professionnel délivré par l’Etat
    • Renforcer l’alternance au sein de l’Éducation nationale
  • Mieux adapter l’apprentissage aux réalités
    • Publier les débouchés par filière et les résultats des élèves ou apprentis aux examens.
    • Assouplir, à titre expérimental, les conditions d’ouverture des Centres de formation d’apprentis (CFA) et permettre aux entreprises d’ouvrir des CFA
    • Soutenir l’effort de formation de certaines entreprises

LEVER LES FREINS A L’ENTREPRENEURIAT

  • Qualifications professionnelles artisanales
  • Stage préalable à l’installation
  • Étendre le régime de la microentreprise au-delà des seuils actuels
  • Entreprise et société individuelle : rendre l’EIRL plus attractive, faciliter le passage d’entreprise individuelle vers l’EIRL

Pour en savoir plus :
> la circulaire sur l’embauche des PME : circulaire N° 5838 -EMBAUCHE PME (format pdf - 176.6 ko - 27/01/2016)
> le dossier de presse : Les mesures du plan d’urgence contre le chômage (format pdf - 98.6 ko - 27/01/2016)

 
 

Documents associés :