Contenu

Monoxyde de carbone : attention aux intoxications !

 

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année, en France, plus d’un millier de foyers, causant une centaine de décès par an.
En Normandie, c’est environ 30 cas d’intoxication au monoxyde de carbone qui sont signalés chaque année, principalement dans l’habitat.
Ce gaz peut être émis par tous les appareils à combustion (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée…).

 

C’est un gaz inodore, incolore et non irritant. Il est donc difficile à détecter. Après avoir été respiré, il se fixe sur les globules rouges à la place de l’oxygène et peut s’avérer mortel en moins d’une heure. En cas d’intoxication grave (chronique ou aiguë), les personnes gardent parfois des séquelles à vie.


QUELS SONT LES SYMPTOMES LIÉS AU MONOXYDE DE CARBONE ?



Le monoxyde de carbone (CO) se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’une heure. Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant qui se fixe sur les globules rouges et les empêche de véhiculer correctement l’oxygène dans l’organisme.
La gravité de l’intoxication dépend de la quantité de CO fixée par l’hémoglobine.
Les premiers symptômes et les plus fréquents sont : maux de têtes, nausées, vomissements.

Si ces symptômes sont observés chez plusieurs personnes dans une même pièce ou qu’ils disparaissent hors de cette pièce, cela peut être une intoxication au monoxyde de carbone.
Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer le lieu et d’appeler les urgences en composant le 15 ou le 18 (ou le 114 pour les personnes malentendantes).


COMMENT ÉVITER LES INTOXICATIONS PAR DES GESTES SIMPLES ?

Avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié.

Veillez toute l’année à une bonne aération et une ventilation du logement, tout particulièrement pendant la période de chauffage : aérez au moins 10 minutes par jour et veillez à ne pas obstruer les entrées et les sorties d’air de votre logement.
N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.
Ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement.
Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les impérativement à l’extérieur des bâtiments.

En cas d’urgence
Quand un appareil de chauffage ou de cuisson est en marche à votre domicile, et que vous avez mal à la tête, envie de vomir, ou si vous vous sentez mal, c’est peut –être le signe qu’il y a du monoxyde de carbone chez vous :

  • ouvrez les fenêtres et les portes,
  • arrêtez les appareils de chauffage et de cuisson, sortez de chez vous.

Appeler les urgences en composant le 15, le 18 ; le 114 pour les personnes malentendantes)


Pour en savoir plus 

Un site internet dédié à la prévention des accidents domestiques et la qualité de l’air intérieur : www.prevention-maison.fr

Les dangers du monoxyde de carbone : pour comprendre.