Sécurité - Justice - Risques - Sécurité Routière

Contenu

#Présentpourlesélus : une opération nationale à destination des élus, afin de mieux répondre à leurs attentes et (...)

 

La gendarmerie nationale lance une opération nationale de contact, de proximité et de confiance à destination des élus, afin de mieux répondre à leurs attentes et préoccupations dans les territoires.

Mise en œuvre dès ce mois de novembre sur l’ensemble du territoire national, sous l’autorité des préfets et sous la conduite des commandants de groupement de gendarmerie départementale, elle se traduit par :

 
  • la généralisation du dispositif de consultation et d’amélioration du service (DCAS) qui a reçu un accueil très favorable dans 23 départements et qui prévoit le recueil par la gendarmerie des attentes concrètes des élus afin d’améliorer la qualité du service et optimiser la présence de voie publique des gendarmes ;
  • le recueil des plaintes des élus en mairie ou dans tout autre lieu à leur convenance, grâce à l’outil informatique Ubiquity dont 10 000 exemplaires équipent d’ores et déjà les 3 100 brigades de gendarmerie ;
  • la mise en œuvre d’un dispositif d’alerte SMS à destination des élus pour les informer dans les meilleurs délais de faits commis dans leur commune (exemple périple de cambriolages) ;
  • le lancement de l’application smartphone « Gend’Elus », développée en lien avec l’Association des maires de France. Téléchargeable sur le site de l’AMF, cette application visera à faciliter le contact et la diffusion d’informations concrètes vers les maires ;
  • des immersions d’élus dans les unités de gendarmerie aux fins d’approfondir leurs connaissances dans le champ de la sécurité (visite des centres opérationnels départementaux, découverte du service des unités notamment) ;
  • des actions de sensibilisation aux risques particuliers auxquels sont confrontés les élus. Déjà plus de 13 000 élus ont bénéficié de la formation à la gestion des incivilités proposée par la gendarmerie depuis début 2021 : ces formations seront poursuivies. Dans le domaine de la cybersécurité, un outil de diagnostic simplifié (IMMUNITE) a été développé par la gendarmerie avec le soutien de l’AMF et de Cybermalveillance.gouv.fr ; il fera l’objet d’une information des élus locaux. Les sujets "prévention des violences intrafamiliales" et "lutte contre les atteintes à l’environnement (dépôts sauvages de déchets)" seront également traités.

Dans les départements, les commandants de groupement de gendarmerie sont d’ores et déjà à la disposition des élus pour décliner très concrètement cette opération.