Contenu

Prévention des risques sanitaires

 
  • L’agence régionale de santé (ARS) est responsable de la politique régionale de santé publique. Elle est chargée de promouvoir la santé à travers les bonnes habitudes à adopter, prévenir les risques en encourageant notamment la vaccination et le dépistage, contrôler la qualité de l’environnement (eau, air, habitat…) et effectuer une veille sanitaire.
 

Pour s’informer sur les maladies à déclarations obligatoires, les signalements, et le risque épidémiologique et sur toutes les questions de santé environnement (eau potable, amiante, légionelles, plomb, radon, etc.) :Site Internet de l’Agence régionale de Santé de Basse-Normandie.

  • L’association Air COM est créée (Calvados - Orne - Manche) avec pour mission la surveillance et l’information de la qualité de l’air sur les trois départements bas-normands.

Les missions de l’association  :

  1. La loi sur l’air et la maîtrise de l’énergie du 30 décembre 1996 reconnaît à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à la santé. Les missions d’une association comme Air COM sont de surveiller et d’informer le public sur la qualité de l’air qu’il respire.
  2. Assurer la gestion et le bon fonctionnement d’un dispositif de surveillance de la qualité de l’air en Basse-Normandie ;
  3. De participer à l’application des procédures d’information et d’alertes ;
  4. De servir de support à la mise en place de toute action destinée à étudier, mesurer ou réduire les pollutions et nuisances atmosphériques et leurs effets sur la santé et l’environnement ;
  5. D’informer et de sensibiliser tous les publics sur les problèmes de qualité de l’air.

La qualité de l’air en Basse-Normandie est surveillée par Air com / Air normand, pour accédez au site cliquez ici.

Le bulletin allergo-pollinique est disponible via ce clic.

  • La direction départementale de la protection des populations (DDPP) est un maillon indispensable de la chaîne de surveillance, d’alerte et de lutte contre des maladies animales. Elle suit ainsi avec attention les conditions sanitaires de reproduction, la qualification sanitaire des élevages et l’exercice du mandat sanitaire par les vétérinaires praticiens.

Pour plus d’information : cliquez ici