Contenu

Rapports nationaux et Campagnes nationales

 

Rapport du Haut Conseil à l’Égalité "Formation à l’égalité filles-garçons : faire des personnels enseignants et d’éducation les moteurs de l’apprentissage et de l’expérience de l’égalité" 2016

L’école est à l’image de la société : elle est traversée par des inégalités sociales, liées à l’origine sociale ou au sexe, qu’elle peut reproduire. Pour changer durablement les mentalités et déconstruire les stéréotypes de sexe, l’éducation à l’égalité doit commencer dès le plus jeune âge. Les personnels enseignants et d’éducation sont aux prises, comme l’ensemble de la société, avec les stéréotypes sexistes :

- les enseignant.e.s interagissent en moyenne plus fréquemment avec les garçons (56 %) qu’avec les filles (44%) ;
- dans les programmes comme dans les manuels scolaires, l’importance des femmes est minorée et elles restent cantonnées à des rôles traditionnel
- l’orientation des élèves enferme filles et garçons dans des trajectoires déjà tracées, au détriment de l’insertion professionnelle des filles
Enseigner est un métier qui s’apprend, enseigner de manière égalitaire s’apprend également et fait partie des missions des personnels. Le HCE constate toutefois que la formation à l’égalité ne bénéficie qu’à une minorité des 900 000 personnels enseignants et non-enseignants qui travaillent dans les écoles, les collèges et les lycées .

Pour faire des personnels enseignants et d’éducation les moteurs de l’apprentissage et de l’expérience de l’égalité, le Haut Conseil à l’Égalité recommande :
- de renforcer et généraliser la formation initiale des personnels sur l’égalité filles-garçons et d’en faire une compétence requise pour l’obtention des diplômes ;
- de développer et garantir une offre de formation continue sur l’égalité des sexes en encourageant les personnels à y participer ;
- d’élaborer un Guide pratique de la formation à l’égalité filles-garçons visant à accompagner et outiller les professionnel.le.s de l’Éducation nationale.

En savoir plus : Rapport « Formation à l’égalité filles-garçons : faire des personnels enseignants et d’éducation les moteurs de l’apprentissage et de l’expérience de l’égalité » (format pdf - 5.5 Mo - 24/07/2019)

Semaine de sensibilisation à l’entrepreneuriat des femmes

Lancée à l’initiative du secrétariat d’État chargé des Droits des femmes et de l’association 100 000 entrepreneurs, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique...

Elle a pour objectif de sensibiliser les jeunes de 13 à 25 ans à l’esprit d’entreprendre et diffuser une image féminine de l’entrepreneuriat. Les femmes entrepreneures échangent avec les jeunes dans les collèges, lycées et établissements de l’enseignement supérieur pour témoigner de leur aventure entrepreneuriale et partager leur expérience professionnelle.

En savoir plus : Semaine de sensibilisation à l’entrepreneuriat des femmes

Vidéo du Ministère de l’Économie "Entreprendre au féminin : quels freins et quels accompagnements ?"

En France, les femmes restent minoritaires dans la création d’entreprise, même si elles sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans l’aventure. Un plan d’action gouvernemental et plusieurs structures spécialisées visent aujourd’hui à réduire les freins qu’elles peuvent encore rencontrer. Témoignages.

Chronologie de l’égalité professionnelle en France