Contenu

Renouvellement urbain

 

Dans le Calvados, un quartier d’intérêt national a été identifié : Hauteville à Lisieux.

 

L’ANRU est un établissement public industriel et commercial. Il a été créé par la loi d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine du 1er août 2003. Son but est de simplifier et d’accélérer les démarches des collectivités et des bailleurs sociaux qui souhaitent transformer la mutation en profondeur des quartiers "Politique de la Ville" (QPV). L’Agence devient leur unique interlocuteur, via une convention pluriannuelle qui détermine les opérations financées par l’ANRU sur un temps contraint.

L’ANRU est représentée sur le territoire par un Délégué Territorial, le Préfet et un Délégué Territorial Adjoint, le Directeur de la DDTM. Les services de la DDTM aident les collectivités à l’élaboration de leurs projets dans le respect des différentes réglementations (droit commun, ANRU), animent le réseau des équipes de projets et des différentes partenaires, forment les maîtres d’ouvrage aux outils de l’ANRU et instruisent les demandes de financement.

Carte des quartiers prioritaires de la politique de la ville
source IGN

Menu couches : modifier le contenu de la carte ; Menu outils : rechercher une adresse et se déplacer dans la carte

Etat d’avancement du PNRU 2004-2014

Le 1er programme de rénovation urbaine 2004-2014 a porté dans le Calvados sur 4 communes : Hérouville Saint Clair (quartiers « les Belles portes, « le Val », « Grand Parc »), Caen (quartiers de la « Guérinière », « Grâce de Dieu », « Pierre Heuzé », « Calvaire Saint Pierre », « îlot Ribot »), Lisieux (quartiers « Nord » et « Saint Désir »), et Colombelles. Un site en opération isolée a également été accompagné à Ifs.
Ces programmes sont désormais terminés.

Etat d’avancement NPNRU 2014-2024

Dans le Calvados, un quartier d’intérêt national a été identifié : Hauteville à Lisieux. Pour les quartiers d’intérêt régional, 2 ont été retenus : le quartier du Chemin vert à Caen et le Canteloup à Honfleur.

  • Le quartier d’intérêt national de Hauteville à Lisieux

Ce projet, porté par la ville de Lisieux et la communauté d’agglomération de Lisieux Normandie, a été présenté le 15 octobre 2018 en comité d’engagement national. La signature de la convention du NPNRU est programmée courant 2019. Près de 55 millions d’euros de concours financiers à l’ANRU ont été sollicités, dont près de 80 % de subventions. Ce projet compte un grand nombre de démolitions (près de 700 logements locatifs sociaux) qui laisseront place à l’aménagement d’un arboretum. Le parc de logements restant sera réhabilité et résidentialisé. Ce programme doit également être vecteur de dynamisation de Lisieux en cherchant à reconstruire une partie des logements sociaux en centre-ville. Ce projet entre pleinement dans les enjeux politiques plus larges qui favorisent la mixité sociale.

  • Les quartiers d’intérêt régional

Une enveloppe régionale a été répartie pour permettre d’accompagner les 13 projets régionaux.
Ainsi, le quartier du chemin vert à Caen doit bénéficier de subventions ANRU sur des opérations qui permettront de créer un réel effet levier pour la poursuite du renouvellement de ce quartier. Le protocole de Caen a été signé le 16 mars 2017.
Le quartier du Canteloup-Les Marronniers à Honfleur doit également bénéficier de subventions de l’ANRU sur des opérations clés telles que des démolitions ou des aménagements de voiries. Le protocole à été signé le 23 décembre 2016.
Ces conventions pluriannuelles seront validées courant 2019.

Pour suivre l’actualité du NPNPRU : http://www.anru.fr/index.php/fre/Programmes/Nouveau-programme-national-de-renouvellement-urbain

Plus d’informations sur :
site internet du SIG VILLE
http://sig.ville.gouv.fr/Atlas/QP/