Contenu

Réseau fluvial et maritime

 

Caen accueille chaque année 1 million de passagers et traite 3,2 tonnes de fret.

 

Carte de l’hydrographie
Hydrographie, source IGN
Domaine public fluvial (DPF), source SANDRE

Menu couches : modifier le contenu de la carte ; Menu outils : rechercher une adresse et se déplacer dans la carte
Cliquez sur la couche "hydrographie"

Une très grande partie des échanges mondiaux de marchandises s’effectue par voie maritime. Le trafic maritime mondial, en constante augmentation depuis vingt ans dépasse les 6 milliards de tonnes. C’est dans ce contexte que la Manche est la mer la plus fréquentée du globe, avec un trafic entre l’Europe et le reste du monde et, à l’orthogonale, un trafic avec les îles Britanniques et le continent.

De cet énorme trafic, seul Le Havre arrive à tirer son épingle du jeu, 6ème position des ports européens pour le trafic maritime avec 1,984 million d’EVP (unité de compte pour les conteneurs).
Le port de Caen-Ouistreham est plus tourné vers le transport de voyageurs, notamment avec la liaison Ouistreham-Portsmouth : c’est la destination unique, contrairement au port de Cherbourg.

Le port de Caen-Ouistreham

Chiffres 2018, les pourcentages (entre parenthèses) sont exprimés par rapport à l’année 2017

Nombre de passagers (Transmanche + croisières) 924 229 Passagers (+0,41%)
Marchandises 3 188 626 Tonnes (+0,09 %)
Escales navires de commerce : Port aval + Port amont 1 124 (stable)
Camions Trans-manche 95 133 (-8,90 %)

Caen accueille 1 million de passagers et traite 3,2 tonnes de fret. En dehors de ce trafic, stabilisé à ce niveau pour les passagers, avec une pression à la hausse pour le fret, le port de Caen est sur des activités dites de niche, engrais et céréales.

Le port de Caen bénéficie d’un large hinterland, et se distingue par sa polyvalence et son savoir-faire : terminal ferries et lignes régulières à l’aval des écluses, trafics vracs et conventionnels à l’amont. C’est le 10ème port français grâce à son trafic annuel de fret et passagers.

Il dispose de plusieurs terminaux en partant de la façade maritime

  • Le transmanche : le terminal est situé dans la partie Ouest de l’avant-port, avant le passage des écluses. 3 à 4 départs par jour de Caen-Ouistreham sont proposés vers Portsmouth. C’est la compagnie maritime "Brittany Ferries" qui assure la ligne, transportant près d’un million de passagers par an et 95 000 camions répartis sur deux postes transbordeurs. L’axe naturel presqu’île ibérique/ Grande-Bretagne, la proximité de l’A13 et la présence d’un centre routier ont convaincu de nombreux transporteurs à traverser la Manche au départ de Caen : le temps de passage de 6 heures permet le repos des chauffeurs.
  • Ranville : le yard de Ranville est situé sur la rive droite, au kilomètre 10 à proximité du Pont de Pégasus à Bénouville. Ce quai est équipé d’un ponton et peut recevoir des navires rouliers et servir au débarquement d’agrégats marins, de navires autodéchargeants, à la construction de gros ouvrages métalliques pouvant partir par voie maritime. Sur l’autre rive se trouve la Z.A. de Maresquier, avec des citernes d’hydrocarbures, appontement de la SONEC.
  • Blainville : ce terminal se compose du quai de Blainville et de la zone industrialo-portuaire Caen canal. Il est équipé de 6 grues polyvalentes de 10 à 60 tonnes, de deux portiques de chargement pour les céréales et de 6 hangars pour marchandises conventionnelles et en vrac. Il permet d’accueillir des navires pour des trafics très diversifiés dont les plus importants sont les céréales, bois, ferrailles, conteneurs, marchandises diverses et colis lourds. A proximité se trouve la zone industrialo-portuaire, qui accueille des industries automobiles et logistiques et laissent disponibles une trentaine d’hectares de terrains portuaires. Les navires doivent ainsi parcourir 7 kilomètres depuis les écluses pour arriver à ce terminal, pour un temps moyen d’une heure et trente minutes.
  • Hérouville : ce site regroupe deux bassins :Hérouville et le Quai de Calix. Sur le bassin d’Hérouville (bassin ex-SMN reconverti dans les années 1995-2000), se trouve le Quai Delaunay : marchandises diverses (principalement du bois du Nord). Et le poste multivrac avec installations de chargement en camion ou train, ou livraison directement en entrepôt, spécialisé pour l’engrais. Le Quai de Calix est multi-fonction dans les exportations et importations. Il permet la manutention verticale ou horizontale, grâce à son accostage Roll On / Roll Off à niveau d’eau constant.
  • Un nouveau bassin, situé à proximité immédiate du centre de la ville de Caen est aujourd’hui employé à l’accueil des paquebots de croisière, navires de prestige, yachts et voiliers de course. Il comprend le quai Hipollyte Lefèvre, le quai Gaston Lamy et le quai de Normandie.

Il dispose de ports de plaisance.

  • Le port de plaisance de Ouistreham avec une superficie de 133 240 m², dont 60 000 m² de bassin et 650 anneaux.
  • Le port de plaisance de Caen se trouve à l’autre extrémité du canal de Caen. Il mesure 12 000 m², et compte 92 anneaux. Ce port de plaisance en plein centre ville de Caen est l’une des images de marque de "Caen la mer" et présente un intérêt touristique pour la ville.