Prévention des risques et sécurité des biens et des personnes - Sécurité Routière

Contenu

Signature de la convention "VIGI COMMERCES"

 

Afin de renforcer la sécurité des commerces du département, la préfecture du Calvados, les Procureurs de la République, le groupement départemental de gendarmerie, la direction départementale de la sécurité publique et les Chambres de Commerce et d’Industrie du Calvados et du Pays d’Auge se sont engagés en signant une convention « VIGICOMMERCE ».

 

Qu’est-ce que le dispositif "VIGICOMMERCE"?

Ce dispositif, déjà utilisé dans d’autres départements, consiste à prévenir par alerte SMS, les commerçants, artisans ou prestataires de services en cas d’actes de délinquance :

  • vols à main armée ou avec violence,
  • vols à l’étalage en bande, escroqueries (par moyens de paiement frauduleux ou volés, à la fausse qualité, par ruse, au « rendez-moi »).

De manière plus générale, dès qu’un phénomène particulier de délinquance touchera les commerçants, tous les adhérents au dispositif d’alerte en temps réel en seront informés et pourront ainsi prendre toutes dispositions utiles pour éviter d’être victimes à leur tour.

La démarche

Le dispositif d’alerte des commerçants par SMS a vocation à :

  • répondre aux constats dressés à partir des infractions commises au préjudice des professions commerçantes, en particulier en milieu périurbain et rural,
  • informer les commerçants de manière opportune, afin de leur permettre de prendre des mesures préventives face à la rapidité et la fugacité de la délinquance dont ils sont victimes.

Le fonctionnement

Lorsqu’un commerçant est victime de l’une des infractions citées, ou de sa tentative, il compose le 17 sans délais. Immédiatement, la gendarmerie ou la police diffuse l’alerte par un SMS collectif qui décrit les faits, l’heure, le lieu de la commission, les renseignements connus sur le ou les auteurs, ainsi que des conseils de prévention et de prudence sur tous les téléphones portables des commerçants adhérents.

Le signalement à un service de police ou à une unité de gendarmerie doit intervenir dans un délai d’une à deux heures suivant la commission des faits.
Au-delà, l’alerte par SMS ne répondrait plus à l’objet de sa conception.

VIGICOMMERCES

La loi 78-17 du 6 janvier 1978

Il convient de préciser que la constitution et la tenue des listes de diffusion est réalisée sous le couvert de l’autorité compétente conformément aux dispositions de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Le dispositif « VIGICOMMERCE », destiné à renforcer les moyens de prévention situationnelle, a été officialisé par la signature des parties le 13 novembre 2014 à la préfecture du Calvados.