Contenu

Viande de cheval : retrait des plats cuisinés

 

Les contrôles de la DDPP du Calvados à la suite de l’affaire de la viande de cheval

 

A la suite de l’alerte concernant la mise en vente de plats cuisinés surgelés comportant de la viande de cheval, les services de la DDPP ont réalisé, comme sur tout le territoire national, des contrôles au stade de la distribution afin de vérifier le retrait de ces produits.

La procédure de retrait

A la suite de l’annonce, le 7 février, de présence de viande de cheval à la place de viande de bœuf dans les plats cuisinés élaborés par la société Comigel, les professionnels ont procédé, fabricants et distributeurs, à la mise en place d’une mesure de retrait de ces références.

L’ensemble de la filière a été mobilisée afin de ne plus proposer à la vente ces produits dont la composition ne correspondait pas à l’étiquetage annoncé.

Le rôle de la DDPP

Les enquêteurs de la DDPP du Calvados ont vérifié du 18 au 22 février l’effectivité des mesures de retrait en procédant au contrôle de 32 établissements susceptibles de distribuer les références de produits concernés (hypermarchés, supermarchés, supérettes, magasins spécialisés).

Les constats effectués ont permis de conclure à l’absence de plats cuisinés incriminés dans les points de vente du Calvados.
Par ailleurs les consommateurs disposaient de la possibilité de se faire rembourser ces produits s’ils les avaient achetés.

Lu dans la presse


En savoir plus Communiqué de presse Viande de cheval 13/03/2013 (format pdf - 77.3 ko - 13/03/2013)

Résultat des tests ADN réalisés en France