Contenu

Aides aux entreprises en difficulté suite au mouvement dit "des Gilets jaunes"

 

Vous éprouvez des difficultés liées au mouvement dit des gilets jaunes ? Le ministère de l’Économie a mis en place 6 mesures concrètes et opérationnelles d’accompagnement des entreprises. Retrouvez ici les aides dans le Calvados

 

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, a reçu lundi 3 décembre les représentants des organisations professionnelles afin de réaliser une nouvelle évaluation des conséquences économiques du mouvement des gilets jaunes sur l’ensemble du territoire.
À cette occasion, le ministre a confirmé que les 6 mesures concrètes d’accompagnement mobilisables pour les professionnels touchés étaient opérationnelles.

  • Étalement des échéances fiscales et sociales
  • Mesures de chômage partiel
  • Ouverture complémentaire le dimanche
  • Indemnisation par les assurances
  • Besoins de financement de court terme
  • Octroi ou maintien de crédits bancaires. Pour tout complément d’informations sur ces dispositifs, contactez Bpifrance dans votre région.

Recours à l’activité partielle pour faire face aux difficultés liées au mouvement des « gilets jaunes » : retrouvez des informations sur le site de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) en Normandie.

Chefs d’entreprises, si vous rencontrez des difficultés liées aux mouvements sociaux des "Gilets jaunes", sollicitez la Direccte.

• mail à : norm.continuite-eco@direccte.gouv.fr
• téléphone au : 02 32 76 16 60 du lundi au vendredi de : 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Pour faciliter le traitement des informations, nous vous invitons à bien vouloir préciser :
- l’identification de votre entreprise, établissement ;
- la nature des difficultés rencontrées et leur importance : nombres de salariés impactés, évaluation de l’impact sur le chiffre d’affaires…

  • Le numéro de la Chambre de commerce et d’industrie Seine Estuaire : 02 35 55 26 46, de 9H à 18H, pour les entreprises du Pays d’Auge. Le communiqué.