Contenu

Que faire en cas de violences ?

 

Reconnaître la violence : le violentomètre

Cet outil vise à prévenir les différentes situations de violences vécues principalement par les jeunes femmes. Il a également pour objectif d’inciter filles et garçons à refuser leur banalisation !

Présenté sous forme de règle, le violentomètre rappelle ainsi ce qui relève ou non des violences à travers une gradation colorée :
3 segments pour évaluer si sa relation amoureuse est saine : "Profite", "Vigilance, dis stop !" et "Protège-toi, demande de l’aide"

En savoir plus : Télécharger le violentomètre (format pdf - 155.8 ko - 01/08/2019)

Numéros utiles

  • Le 3919 : numéro d’écoute et d’informations

En cas d’urgence :

  • Le 17

Annuaire des professionnel.le.s concerné.es par la lutte contre les violences faites aux femmes

Le Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles (CNIDFF) et le réseau des centres départementaux sont fortement investis dans la lutte contre les violences sexistes.

Cet investissement se décline localement par la mise en œuvre d’actions en direction des femmes, des professionnels et du grand public.

Par leur connaissance des problématiques des femmes victimes de violences sexistes, les CIDFF sont sollicités pour :

– Écouter, informer, accompagner les femmes victimes de violences sexistes : violences au sein du couple, viols et agressions sexuelles, harcèlements sexuels, mutilations sexuelles, mariages forcés. Les équipes professionnelles des CIDFF accueillent les femmes victimes et les informent sur leurs droits, identifient leurs difficultés, offrent un accompagnement global dans leurs démarches policières, judiciaires, médicales, sociales et professionnelles.

– Sensibiliser et former des partenaires travaillant au contact de femmes victimes de violences : police, gendarmerie, travailleurs sociaux, médecins, magistrats...

– Prévenir : intervention au sein des établissements scolaires, organisation de journées de sensibilisation en direction du grand public et des entreprises.

Il existe un annuaire réalisé par le CIDFF 14 de toutes les associations, centres médicaux, centres d’hébergement, d’accès au droit, il aide également à trouver des accompagnements sociaux, psychologiques ou des centres d’informations sur la santé sexuelle dans le Calvados :

Annuaire des professionnels concernes par la lutte contre les violences faites aux femmes (format pdf - 1.3 Mo - 26/07/2019)

Portail de signalement des violences sexuelles et sexistes

Destinée à faciliter les démarches des victimes, cette plate-forme assure un accueil personnalisé et adapté par un policier ou un gendarme, disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

En facilitant les contacts avec un policier ou un gendarme, ce système permettra à la victime d’être orientée et accompagnée de chez elle dans ses démarches vers la brigade de gendarmerie ou le commissariat compétent ainsi que vers les associations qui peuvent lui venir en aide.

Ce portail est accessible via le site internet « service-public.fr » et via l’adresse www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, sous la forme d’un « tchat », discussion interactive instantanée, pour permettre un échange personnalisé et adapté avec un policier ou un gendarme spécifiquement formé à la prise en charge des victimes de violences sexuelles et sexistes.

L’accès à ce service est gratuit et sans obligation de déclarer son identité pour garantir l’anonymat.

En savoir plus : Dépliant portail de signalement des violences (format pdf - 2 Mo - 24/07/2019) et Flyer portail signalement violences sexuelles et sexistes (format pdf - 1.5 Mo - 24/07/2019)