Le paiement vert et le maintien des prairies

Le paiement vert occupe 30% du budget des aides du 1er pilier de la PAC. C’est un paiement direct aux exploitants agricoles qui vise à rémunérer des actions spécifiques en faveur de l’environnement et contribue à soutenir leurs revenus.
La valeur du paiement vert au niveau de chaque exploitation est déterminée au prorata de la valeur des DPB de l’exploitant par rapport à la moyenne nationale.

Vous trouverez dans cette rubrique différents articles sur les obligations de maintien des prairies permanentes et des prairies sensibles par les exploitants qui souhaitent bénéficier de l’intégralité du paiement vert :

Vous y trouverez aussi des articles sur d’autres réglementations du code de l’environnement applicables aux prairies permanentes pour l’ensemble des usagers (y compris les "non exploitants" ). Ces réglementations doivent être respectées par tous les exploitants et ce même lorsque la région n’est pas en régime d’autorisation pour les conversions de prairies permanentes dans le cadre du paiement vert :