Contenu

Suivi de consommation d’eau juin 2017

 

Les pluies de février à mai 2017 n’ont pas permis de combler le déficit pluviométrique observé depuis juillet 2016. Dans ces conditions, la période de recharge des nappes phréatiques a été très courte pour l’ensemble des aquifères du département, qui sont de nouveau en phase de vidange.

 

La baisse du niveau des cours d’eau qui avait été quelque peu ralentie par la pluviométrie des derniers mois est de nouveau en train de s’accélérer, suite à la hausse des températures conjuguée à l’absence de pluie des dernières semaines. Après un régime d’étiage des cours d’eau inhabituel observé fin 2016, nous subissons désormais une baisse des débits de type estival particulièrement précoce.

L’observatoire sécheresse se réunira le 6 juillet prochain pour examiner la situation et donner son avis sur la mise en place de restrictions, qui donneraient lieu le cas échéant à la prise d’arrêtés préfectoraux adaptés aux territoires.

Dans l’attente et conformément à l’état de vigilance du département, les usagers sont invités à limiter leur consommation d’eau en adoptant des attitudes économes et en préservant les écosystèmes aquatiques, et donc à :

  • éviter les usages non prioritaires de l’eau (remplissage des piscines à usage personnel, lavage des extérieurs,..),
  • éviter l’arrosage des jardins, stades, terrains de golf et pistes hippiques entre 9 h et 19 h
  • limiter le nombre de jours d’irrigation des terres agricoles en privilégiant la période de 19h à 11h
  • privilégier le lavage des véhicules dans des stations de lavage avec recyclage de l’eau
  • réduire les consommations d’eau domestiques (privilégier les douches par rapport aux bains...)
  • reporter dans la mesure du possible les travaux consommateurs d’eau,
  • reporter dans la mesure du possible les travaux en cours d’eau jusqu’au retour d’un débit plus élevé
  • préserver les milieux aquatiques lors des activités de canotage et de pêche en cours d’eau
  • reporter le remplissage des plans d’eau et ne pas les vidanger
  • reporter la réalisation des travaux de forage non destinés à l’alimentation en eau potable.