Juin 2013

Contenu

Un vent nouveau souffle sur la communication de l’État dans le Calvados et en Basse-Normandie

 

Une communication plus réactive, moins formalisée mais tout aussi officielle, voici les promesses du compte Twitter de la préfecture et des services de l’Etat dans le Calvados et en Basse-Normandie. Vecteur de communication au quotidien et évidemment en période de crise, le compte twitter PréfetCalvados sera aussi le lieu d’expression privilégié pour les grands rendez-vous de 2014. Alors n’attendez plus, suivez-nous ! @PréfetCalvados

 

Lancement des magazines Etat d’avenir Calvados et Basse-Normandie, création d’un nouveau site internet www.calvados.gouv.fr, et, il y a quelques jours, ouverture d’un compte Twitter... autant de supports qui témoignent de la nouvelle ligne de communication de l’Etat insufflée par le préfet Michel Lalande ces derniers mois.

Ces nouveaux supports de communication de l’État dans le département et dans la région sont au service de ses partenaires naturels que sont en premier lieu les maires et les élus de manière plus générale. Ils témoignent également du nouveau visage de l’État qui, au delà des personnes, s’est beaucoup renouvelé ces dernières années aussi bien dans son organisation que dans ses missions. Enfin, cette nouvelle ligne de communication se veut plus accessible, plus claire, plus proche des hommes et des femmes du territoire.

  (nouvelle fenetre)




Le dernier né de ces nouveaux supports de communication est le compte Twitter. Une communication plus réactive, moins formalisée mais tout aussi officielle, voici les promesses du compte @PréfetCalvados.

Outil de communication en période de crise mais pas seulement, les community managers du compte s’attacheront à publier ou relayer des informations relatives à tous les domaines de compétences de l’Etat territorial, qui concernent tous les citoyens, à un titre ou à un autre.

Ce compte sera aussi le lieu d’expression privilégié pour les grands rendez-vous qui nous attendent en 2014.

Il sera complété par un compte Facebook dans les mois qui viennent.