Contenu

France 2030, 2 projets lauréats dans le Calvados

 

« France 2030 » répond aux grands défis de notre temps, en particulier la transition écologique, à travers un plan d’investissement massif pour faire émerger les futurs champions technologiques de demain et accompagner les transitions de nos secteurs d’excellence : énergie, automobile, aéronautique ou encore espace.

 

Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et le ministère du Logement, avec le Secrétariat général pour l’investissement, annoncent les 30 lauréats de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Démonstrateurs de la ville durable » de France 2030.

Lancé en mai 2021, l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Démonstrateurs de la ville durable », opéré par la Banque des Territoires et l’ANRU pour le compte de l’Etat, dans le cadre de France 2030, est doté d’une enveloppe de 305 millions d’euros.

Pour accompagner la transition écologique des territoires, cet AMI vise la création d’un réseau national de démonstrateurs, à l’échelle d’îlots ou de quartiers, illustrant la diversité des enjeux de transition écologique et de développement durable des espaces urbains français. Ce programme s’inscrit dans la stratégie d’accélération « Solutions pour la ville durable et les bâtiments innovants » et la démarche « Habiter la France de Demain », lancée par le Gouvernement en faveur de villes sobres, résilientes, inclusives et productives.

Un démonstrateur urbain est une opération d’aménagement qui traduit un haut niveau d’ambition sociale et environnementale et qui mobilise des solutions innovantes de toutes natures (techniques, servicielles, organisationnelles, etc.).

Dans le cadre de cette seconde vague, le comité de sélection a retenu 30 projets sur les 85 dossiers de candidature reçus, dont 2 dans le Calvados :

  • Mézidon Vallée d’Auge : sur les rails de la sobriété : la transition de la ville ferroviaire vers la ville de demain
  • Honfleur : Honfleur 2030 – ville réconciliée

Les 39 projets lauréats des deux vagues illustrent la diversité des territoires et contextes urbains – métropoles, petites villes et villes rurales, communes périurbaines, quartiers prioritaires de la politique de la ville – et contiennent aussi bien des innovations technologiques que des innovations d’usages ou de procédés, sur le bâti, les espaces publics ou les réseaux.

Les lauréats de cet AMI bénéficieront en phase d’incubation du projet d’une durée de 36 mois maximum, d’un accompagnement financier et technique par l’État à hauteur de 500 000 € maximum. Arrivés à maturité, les projets bénéficieront du soutien de France 2030 pour la mise en œuvre des actions innovantes en phase de réalisation.

Au-delà du soutien financier, le programme vise à :

  • Accompagner les porteurs de projets et leurs écosystèmes d’acteurs dans la définition et la réalisation de leur démonstrateur ;
  • Soutenir l’émergence d’outils et de méthodes innovants, notamment numériques, permettant une transformation durable des filières de la conception, de la réalisation et de la gestion des espaces urbains ;
  • Favoriser l’émergence d’innovations et d’acteurs économiques capables de créer de la valeur en France et à l’international, la ville durable constituant un terrain d’expérimentation et un marché potentiel considérables.

En outre, la Banque des Territoires pourra mobiliser ses outils de financement en prêts et en fonds propres pour compléter le soutien aux projets lauréats, en faveur de territoires plus durables et plus attractifs.

Une troisième vague de sélection sera lancée d’ici début 2023, à la lumière des enseignements des travaux menés par les premiers lauréats afin de compléter le réseau de démonstrateurs urbains.